Soft Skills: Les qualités essentielles à avoir en entreprise

Le monde de l’entreprise est en constante évolution, notamment en Afrique, où les exigences des employeurs doivent s’adapter à l’évolution du marché.

 

Posséder les diplômes et les qualifications requises pour occuper un poste ne suffisent pas à faire de soi un « top employé ». Il existe un ensemble de qualités personnelles, que tout employeur recherche chez son salarié idéal, les fameux « soft skills ».

 

Faire preuve de dynamisme

Par définition, l’entreprise est le lieu où l’on cherche à faire de l’argent, à créer de la valeur en relevant des défis économiques. Avoir des employés dynamiques, capables de relever les challenges qui leurs sont imposés en y mettant toujours l’énergie suffisante est donc indispensable pour tout employeur.

En fonction des personnalités, ce dynamisme peut être plus ou moins présent chez les collaborateurs. Lorsque l’on est de nature plutôt réservée, il est nécessaire de faire les efforts suffisants pour « sortir de sa zone de confort », en cherchant la valeur ajoutée que l’on peut apporter et ne surtout pas se contenter des tâches que l’on se voir confier.

Il n’est jamais bon de se « cacher » en entreprise, en « attendant que ça se passe ». Tôt ou tard, cela finit par se voir. Il est donc préférable de se montrer sous son meilleur jour et d’être le plus actif possible pour se rendre indispensable.

Exemple :

  • Demander ce qu’il y a à faire en plus, faire des propositions pour des nouvelles tâches ou de nouveaux projets à mener
  • Comparer la manière de fonctionner des meilleures entreprises du domaine et proposer d’appliquer leurs méthodes sur son poste

 

Avoir l’esprit d’équipe

Il est très courant en entreprise d’être amené à collaborer avec d’autres employés, en groupe, ou d’avoir à communiquer son propre travail. Dans tous ces cas de figure, avoir l’esprit d’équipe, la capacité de travailler avec d’autres et de s’adapter à leur travail est indispensable.

Le comportement que l’on doit adopter au travail est très différent de celui que l’on peut se permettre d’avoir dans son cercle familial par exemple. Ainsi, dans le but d’avancer dans ses tâches en préservant de bonnes relations avec ses collègues, il est important de savoir faire preuve de transparence, de compréhension et de bienveillance, même lorsque c’est difficile.

Exemple :

  • Participer à des points individuels ou réunions collectives avec des collègues ou un groupe
  • Régulièrement communiquer sur son travail, afin de donner de la visibilité à ses collègues sur l’avancement de ses tâches et leur permettre de s’adapter, ou de se mettre à son niveau
  • Partager les informations qui sont nécessaires pour que tout le monde puisse partir du même niveau et accomplir sa mission

 

Être capable de travailler en mode multitâches ou multi-projets

Pour un employeur, qui peut être régulièrement soumis à des périodes de forte activité, pouvoir se permettre de prendre les tâches les unes après les autres est un luxe.

Avoir dans son équipe des collaborateurs capables de réaliser plusieurs tâches en même temps, ou ayant la capacité de mener plusieurs projets de front, représente un gain de temps (et donc d’argent) très apprécié. Il faut cependant faire attention à garder le souci du travail bien fait, à défaut de celui réalisé rapidement, mais de manière bâclée.

Être capable de travailler de cette manière, vous permettra de vous rendre indispensable et d’évoluer plus facilement

Exemple :

  • Organiser son agenda, en utilisant des rappels, pour pouvoir avancer sur plusieurs projets de manière simultanée

 

Savoir être autonome

En entreprise, les collègues d’une même équipe peuvent régulièrement être amenés à travailler sur des sujets différents. De même, un patron ne peut pas des permettre d’être présent auprès de ses collaborateurs à chaque instant pour guider leur travail.

Vous l’aurez compris, être autonome est une qualité indispensable que tout collaborateur doit se donner les moyens d’obtenir. Avoir à s’appuyer constamment sur ses collègues leur fera perdre du temps et à la longue les agacera surement, tandis qu’avoir un constant besoin de précisions de la part de votre patron pourrait l’inquiéter sur votre capacité à occuper le rôle qu’il vous a confié…

Exemple :

  • Avant de commencer une tâche, bien s’assurer d’avoir pris tous les éléments nécessaires pour la remplir auprès de la personne qui pourrait vous briefer
  • Ayez le premier réflexe de chercher par vous-même les réponses à vos interrogations, avant d’aller voir des collègues. Lorsque vous ne trouvez pas la réponse, assurez-vous d’avoir réalisé la démarche intellectuelle suffisante pour poser les bonnes questions et à l’avenir anticiper

 

Être le plus rigoureux possible

Votre supérieur n’aura pas toujours la possibilité de contrôler votre travail et de vous donner des feedbacks réguliers, lui-même devant assurer sa propre activité.

Afin de lui être utile, vous devez faire preuve d’une rigueur suffisante pour autocontrôler votre travail et qu’il n’ait pas à passer du temps le surveiller en plus d’avoir à faire le sien. Ceci est d’autant plus vrai, si votre travail est censé à la base, lui faire gagner du temps (réaliser ses tâches administratives par exemple).

Exemple :

  • Toujours prendre le temps de relire son travail avant de l’envoyer à son supérieur
  • Ne pas hésiter à corriger les fautes éventuelles de son supérieur, ou à lui faire prendre conscience de ses oublis

 

Communication et intelligence de situation

Être un bon communiquant vous permettra non seulement d’être plus à l’aise dans vos rapports avec les autres, mais également de donner l’image de vous d’une personne sur laquelle on peut compter, à qui l’on peut confier des tâches et des projets. Communiquer sur son travail, c’est saisir l’opportunité de mettre en avant ce que l’on a bien fait et donc de gagner des points aux yeux de tous.

Pour avancer au sein d’une entreprise, il faut également savoir composer avec les caractères et les différentes manières de travailler de ses collègues. Faire preuve « d’intelligence émotionnelle » permet de mieux évoluer dans son environnement et d’éviter les situations délicates.

 

 

Il faut garder en tête qu’en tant que collaborateur, vous devez « apporter de la valeur » à votre employeur et ne pas être dans une posture attentiste.

En entreprise, la compétence seule ne suffit pas si elle n’est pas accompagnée d’un ensemble solide de qualités personnelles. Elles vous permettront d’être complet si vous vous donnez les moyens de le maîtriser.

Développez-les et devenez une perle rare.

Bon courage !

 

You may also like

Leave a comment