Candidatures sans réponses : comment changer la donne ?

Quoi de plus frustrant lors d’une recherche d’emploi que de constater que les candidatures envoyées restent sans réponse ? Pire, quoi de plus décourageant qu’imaginer qu’elles ne sont peut-être même pas traitées ?

 

C’est le cas de nombreux candidats lors de leurs recherches d’un emploi en Afrique. Face à des process de recrutement souvent plus longs et moins structurés qu’ailleurs, la possibilité de rester sans réponse et donc de s’épuiser, voire de se démotiver y est plus grande.

Par quels moyens peut-on inverser la tendance obtenir plus de succès lors de ses recherches localement, ou depuis l’étranger ?

 

Voici quelques astuces :

 

Ciblez votre projet

Vous ne pouvez pas laisser un RH ou un recruteur imaginer à votre place quel est votre projet. A défaut de s’y employer, il pourrait rejeter votre candidature. Votre cv doit donc être le plus précis possible et vous mettre en valeur le mieux possible, pour ne laisser aucun doute dans la tête du recruteur sur la pertinence de votre candidature (voir article sur la rédaction d’un cv).

Précisez votre projet en en-tête de cv, de manière à ce que toute personne qui le lira, sache exactement pourquoi vous postulez.

 

Privilégiez les postes « ouverts »

Même s’il ne faut en aucun cas se priver des candidatures spontanées, vous aurez toujours de bien meilleures chances d’obtenir des retours avec des postes réellement ouverts et à pourvoir immédiatement.

L’ouverture d’un poste dans une entreprise dépend de nombreux facteurs (budgétaires notamment), les candidatures spontanées ont dans la majorité des cas, très peu de chances d’aboutir à la signature d’un contrat.

Restez à l’affut des ouvertures de poste (site spécialisés, carrefours pour l’emploi, sites carrières des entreprises, réseaux sociaux, groupes linkedIn etc), en prenant le temps de passer en revue les différentes opportunités de votre région, au minimum 1 fois par semaine, pour n’en rater aucune.

Les premiers candidats à se positionner sur une opportunité, sont très souvent ceux qui entameront le process de recrutement.

 

Identifiez les potentiels employeurs de votre région

Vous accumulerez d’autant plus de candidatures sans réponses si vous les envoyez en masse sans les cibler. Vous vous épuiserez et pire, pourrez à terme, vous décourager. Avant de commencer votre recherche sur un marché où les annonces correspondant à votre profil se font rares, il conviendrait d’établir un listing des entreprises susceptibles d’embaucher et ainsi créer la demande, lorsque les postes ne sont pas encore ouverts notamment, en proposant vos services en candidature spontanée.

Ainsi, si votre profil est technique, listez par exemple, les entreprises disposant d’un service logistique, supply chain ou ingénierie. Si votre profil est financier, listez dans ce cas les entreprises ou cabinets dynamiques, d’une taille suffisante pour accueillir un service comptable ou financier et ainsi de suite pour toutes les fonctions de l’entreprise selon votre profil…

 

Déplacez-vous !

Les process de recrutement peuvent varier d’un pays, ou d’une région à une autre. De manière générale, en Afrique centrale, très peu de groupes peuvent s’appuyer sur un service RH parfaitement structuré, permettant un traitement rapide et efficace des candidatures.

De ce fait, de nombreuses candidatures peuvent s’évanouir dans la nature, sans avoir été traitées, au profit de profils « recommandés » ou triés sur le volet…

L’un des réflexes à avoir une fois après avoir identifié une opportunité valable, correspondant à votre profil, consisterait tout simplement à se déplacer ! On l’oublie souvent, mais encore récemment, les cv s’apportaient souvent directement à la main, auprès du décisionnaire. Munissez-vous donc de votre plus beau sourire, soyez présentable et profitez de vos déplacements en ville ou dans les zones d’emploi pour y déposer votre cv, vous serez surpris du taux de retour que cette démarche pourrait apporter.

Pour les candidats souhaitant rentrer en Afrique, capitalisez sur vos déplacements potentiels sur place, lors de vos vacances par exemple. Préparez le terrain en amont de votre recherche en prenant contact avec des recruteurs ou des opérationnels via linkedIn par exemple, en précisant à quel moment de l’année vous serez sur place, disponible pour un rendez-vous.

 

Faites jouer votre réseau

La notion de réseau professionnel est en elle-même complexe, mais peut se résumer à l’ensemble des facteurs, qui peuvent de près ou de loin vous être utile en cas d’opportunité qui se présente.

Nous l’oublions souvent, à différent degré, nous disposons tous, de quelqu’un susceptible de nous présenter une personne, de nous introduire sur un sujet, ou de nous inviter à un évènement.

Le parfait réseauteur est celui qui sait jouer de toutes ses connexions, dans son intérêt professionnel.

Parents, amis, familles, professeurs, ou autre, n’écartez aucune possibilité et mieux, cherchez-en d’autres. Qui sait, la personne qui vous aidera se trouve peut-être déjà dans votre entourage.

 

Préparez vos solutions alternatives

Parfois, il peut s’avérer difficile de trouver un emploi dans sa propre branche en Afrique. Lorsque cette problématique se présente, il faut pouvoir être capable de penser à des solutions alternatives, permettant de continuer à faire vivre son cv, en attendant que l’opportunités de vos rêves se présente.

Ainsi, des diplômés en marketing pourront peut-être se tourner vers les métiers commerciaux, en mettant en avant leurs qualités d’expression et leur tempérament de gagneur par exemple. De même, un profil commercial pourra peut-être plus facilement qu’un autre se tourner vers les achats. Ou encore le droit pourrait peut-être permettre des passerelles avec les carrières sociales, ou juridiques. Et ainsi de suite.

De même, repasser par un stage permettant de valider une expérience dans son domaine, ou dans un autre, peut s’avérer bénéfique. Il est plus facile de justifier une expérience dans un domaine à priori différent du sien, que devoir s’expliquer à propos d’une longue période de chômage sur son cv, alors ne perdez pas de temps et pensez à changer votre fusil d’épaule.

Encore une fois, l’idée n’est pas ici de tirer un trait sur son projet initial. Cette démarche consiste à trouver des moyens détournés d’y arriver, en faisant par la même vivre son cv et ses expériences, qui plus est dans des domaines nouveaux. Ces nouvelles expériences peuvent également ouvrir votre champ de perspectives et permettre d’acquérir de nouvelles compétences.

Une carrière est une course de fond, pas un sprint. Un détour, de 3 ans dans un domaine différent du votre ne signifie en aucun cas, que votre projet tirer une croix sur votre projet.

 

Restez visible sur les réseaux sociaux et soyez positif !

LinkedIn, viadeo et maintenant Talenbiz, il est indispensable à l’ère du digital, de se soucier de sa e-reputation. La création d’un profil LinkedIn notamment, est un must que tout candidat cherchant un emploi devrait intégrer.

Ces outils sont des armes à votre disposition pour rentrer en contact avec des professionnels et créer des opportunités. N’hésitez pas à faire vos recherches, à cibler les contacts et à passer à l’action (mails de contact destinés aux recruteurs ou opérationnels de vos branches par exemple).

Par ailleurs, restez positifs ! C’est avant tout votre motivation et votre abnégation qui vous permettra de tirer votre épingle du jeu.

 

Bonne recherche !

You may also like