Bilan de fin d’année : l’auto-analyse pour définir et atteindre de nouveaux objectifs professionnels

Le mois de décembre est arrivé. L’occasion de réaliser l’autocritique de l’année presque écoulée, tout en portant un regard optimiste sur la suivante, grâce à la fixation de nouveaux objectifs.

 

Ce bilan est indispensable pour apprendre de ses erreurs et primordial pour aller chercher la motivation dont vous aurez besoin l’année suivante. Voici les étapes pour le réussir.

 

 

Step 1) Analysez les faits marquants de votre année

 

Tout bon bilan commence par une analyse de l’ensemble faits marquants de la période concernée, les challenges rencontrés.

Sur le plan professionnel : à quoi avez-vous été confronté ? Quelles sont les compétences et qualités que ces épreuves ont dû mobiliser chez vous ?

Ex : management d’une équipe en temps de crise / changement complet d’environnement professionnel / travailler avec un nouveau manager (etc)

Listez ces challenges et donnez-vous une appréciation générale, honnête et sincère, en n’épargnant pas ce que vous avez mal fait ou auriez pu mieux faire à tout point de vue : technique, relationnel et comportement général. Cette première analyse, lucide, vous donnera les clefs pour corriger ce tout qui n’a pas été cette année.

 

 

Step 2) Evaluez le chemin parcouru cette année

 

Tout n’est pas à jeter au sortir de cette année pleine de challenge. Quelle que soit la nature des défis que vous vous fixerez pour l’année prochaine, il est important de souligner vos réussites.

  • Qu’est-ce que vous faites de mieux aujourd’hui ?
  • Quels compliments avez-vous reçu cette année ?
  • Quels obstacles avez-vous franchi ?
  • De quoi avez-vous fait preuve pour franchir ces obstacles et les surmonter ?
  • Qu’est-ce que ce chemin parcouru vous dit pour vous-même et sur votre capacité à relever les défis ?

Relevez vos points forts, vos talents naturels, vos certitudes et ce que vous avez appris cette année. Mettez en avant votre plus grande réussite de l’année en analysant ce qui vous y a mené. Cette étape est indispensable. Vous vous appuierez là-dessus pour vos prochains challenges.

L’idée ici est de booster moral et estime personnelle. De cette manière, vous regarderez vos futurs challenges courageusement, sans vous poser de questions. Souvent, à force d’être focalisés sur nos objectifs et leurs difficultés, nous perdons de vue qu’en cours de route, nous avons évolué, grandi, changé et traversé tout un tas de situations qui nous ont enrichi.

 

 

Step 3) Regardez l’année prochaine droit dans les yeux : fixez-vous des objectifs professionnels

 

Avancer, c’est atteindre les objectifs que l’on s’est fixé. Vous n’avancerez PAS si vous êtes incapables de vous fixer des objectifs.  Pour maximiser vos chances de les atteindre, sachez à la fois être exigeant et réaliste.

 

  • 3 objectifs simples

Ex : faire des progrès sur Excel / vous investir davantage dans la vie de l’entreprise / élargir votre champ de compétences (ex : RH → recrutement ; communication → marketing ; comptabilité → analyse financière)

  • 3 objectifs moyennement difficiles

Ex : gérer un gros projet de A à Z / améliorer vos relations avec votre manager / développer votre réseau

  • 2 objectifs difficiles

Ex : obtenir une promotion / apprendre une langue étrangère

 

(Le nombre d’objectifs est bien entendu libre à votre convenance)

 

Un bon objectif doit être mesurable, atteignable (même difficilement), réaliste, tangible et défini dans le temps. Vous devez au préalable faire des choix et prioriser vos envies et besoins. Si vous atteignez ces objectifs rapidement, rien ne vous empêche d’en rajouter en cours d’année (il est interdit par contre d’en enlever!).

Exemple d’un mauvais objectif : gagner plus d’argent VS exemple d’un bon objectif : gagner 1000€ de plus en un an (environ 1 million de FCFA).

→ L’objectif est défini en quantité (1000€) et en délai (un an), ainsi, lorsque vous chercherez à faire le bilan de vos objectifs l’année prochaine, il n’y aura qu’une seule réponse possible : oui ou non, sans échappatoire.

Vous devez être l’unique responsable (ou le principal concerné) en cas de succès ou d’échec de ces objectifs, c’est pourquoi ils doivent être choisis minutieusement. Cela vous responsabilisera et vous évitera de relativiser l’échec (donc de vous mentir) et vous permettra, au contraire, d’intégrer le succès (et donc de gagner confiance en vous).

 

 

Soyez POSITIF !

 

Établir ses propres objectifs ne doit pas être une contrainte. C’est un outil formidable pour transformer concrètement ses envies en projets. En établissant ce diagnostic et en vous donnant une discipline (point régulier à la fin de chaque mois par exemple), vous vous laisserez un maximum de chances de les atteindre.

 

Be able at any moment to sacrifice what you are for what you will become * (Être capable à n’importe quel moment de sacrifier ce que vous êtes pour ce que vous deviendrez *)

Eric Thomas – Conférencier, expert en motivation

 

Il est tout à fait normal d’échouer sur certains objectifs – c’est même très formateur – vous devez avant tout rester positif et persévérant car échouer ne fait pas de vous un échec. Préparez-vous psychologiquement à relever les challenges que vous n’avez pu réaliser auparavant, en retenant les leçons de vos échecs passés et en les corrigeant.

Un enfant qui apprend à marcher n’arrête pas d’essayer, même après 1, 10, 50 tentatives, jusqu’à ce qu’il y arrive. Il réessaye encore et encore car il n’a encore intégré pas cette peur de l’échec que la société lui inculquera plus tard. C’est cet état d’esprit que vous devez avoir pour réaliser vos objectifs, soyez positif !

 

 

 

Une année qui s’achève est l’occasion idéale de porter un regard critique sincère sur ses réalisations passées. Vous prendrez conscience des erreurs à corriger pour l’année prochaine et vous y trouverez la force indispensable pour relever vos prochains défis.

 

How bad do you want it? * (À quel point est-ce que vous le voulez? *). Posez-vous cette question au moment de fixer vos objectifs.

 

 

Bon courage!

You may also like

Leave a comment