5 conseils pour être (enfin) pris au sérieux au travail

Quelle que soit sa situation au sein de l’entreprise, être respecté et pris au sérieux est un challenge qu’il faut souvent relever au quotidien.

 

Certains facteurs indépendants de notre volonté peuvent influencer négativement l’image que des collègues peuvent avoir de nous (ex : collègues plus âgés / embauche facilitée par une recommandation d’un salarié).

Ceci est malheureusement d’autant plus vrai pour les femmes, qui doivent souvent, hélas, composer certains « préjugés » du monde du travail, pouvant se traduire par un manque de reconnaissance, voir même par des écarts de salaire importants avec leurs collègues hommes.

Comment être enfin pris au sérieux de ses collègues et ne plus être considéré comme un « petit » ?


Step 1) Soigner sa communication

En entreprise, la communication, qu’elle soit verbale ou écrite, influence grandement la manière dont vous pouvez être perçu par vos collègues. Même lorsque vous êtes socialement très à l’aise avec eux, ne s’exprimer uniquement que de manière familière, peut à terme, nuire à leur perception générale de votre personne.

Pour certaines personnes, même si elles ne vous l’avoueront pas, cela s’apparente à un manque de professionnalisme, voir à un manque de respect. Ceci est aggravé bien-sûr, lorsque l’on évolue dans un secteur d’activité très formel (ex : banque / assurance, ou dans le conseil par exemple).

Même lorsque l’environnement de travail dans lequel vous évoluez est plus détendu (au sein d’une startup par exemple), prendre le temps de bien formuler et rédiger vos réponses participera à préserver votre image de professionnel aux yeux de votre hiérarchie et de vos collègues. Pour être crédible, vous devez être capable de montrer d’autres facettes de votre personnalité, dans lesquelles vous élevez votre niveau de langage.

 

Step 2) En entreprise, il faut penser « business »

Si vous présentez un nouveau projet, soyez sûr d’en avoir étudié l’aspect financier et plus précisément le retour sur l’investissement que va effectuer votre entreprise. Une bonne idée doit être applicable concrètement, le but ultime de toute entreprise étant de faire de l’argent.

Si votre projet peut être concrètement applicable d’un point de vue business, vous serez pris au sérieux. Allez jusqu’au bout de votre démarche en identifiant en amont les ressources nécessaires pour sa réalisation, un calendrier prévisionnel, ainsi qu’une projection sur les retours attendus. Faire gagner du temps et de l’argent à son groupe : c’est cette valeur ajoutée qui est attendue d’un grand professionnel en entreprise.

 

Step 3) Présenter ses idées avec confiance et enthousiasme  

En plus de vous être bien préparé et de vous être assuré que son idée était supportée par des données concrètes, il est indispensable de défendre votre travail avec confiance et enthousiasme.

Croyez en la pertinence de vos idées en écartant la possibilité que vos interlocuteurs soient prêts à s’y opposer. S’y vous-même n’êtes pas confiant dans votre projet, pourquoi vos interlocuteurs le seraient-ils ?

 

Step 4) Vous ne pouvez pas tout maîtriser : concentrez vos efforts sur ce que vous pouvez contrôler  

Il ne dépend pas forcément de vous de pouvoir changer la culture et les pratiques régnant dans votre entreprise. Si par exemple, certains de vos collègues ont tendance à diminuer, rabaisser, ou à faire preuve de toute autre pratique injuste envers certains collaborateurs, soyez réalistes, vous n’allez pas changer ça (du moins pas tout seul).

En revanche, vous pouvez choisir de vous concentrer sur les éléments sur lesquels vous pouvez avoir une action. Ainsi, vous avez le contrôle sur vous-même, sur vos compétences, sur votre capacité de travail ou encore sur votre application quotidienne. Ces facteurs sont les cartes efficaces sur lesquelles vous pouvez jouer pour améliorer votre image au sein de l’entreprise.

Comme nous avions pu le voir récemment, il ne faut pas avoir peur de prendre les décisions qui s’imposent, si par exemple, vous donnez le maximum à votre entreprise et que malgré ça, vous n’êtes pas bien traité en retour. Sur le long terme, dans ce cas précis, peut être qu’un changement d’environnement professionnel et de manager représente la meilleure solution.

 

Step 5) Avoir le look de l’emploi

L’image que vous renvoyez à vos collègues est extrêmement importante. Ne la négligez pas. Par exemple, personne ne vous prendra au sérieux si vous débarquez en meeting en portant une chemise mal repassée, à moitié enfilée… De la même manière, si votre environnement de travail est plus souple (ex : startup, moyenne d’âge très jeune, milieu associatif etc), vous n’enverrez pas les bons signaux en étant en costume cravate.

Vous pourriez par exemple, pour ne pas faire d’écart, vous inspirer pour votre garde-robe de celle de votre manager direct. Soignez également votre langage corporel, autant que votre apparence physique et vous aurez le total look de l’emploi !

 

Au-delà de votre compétence et de votre sérieux, l’image que vous renvoyez à vos collègues et à votre hiérarchie, est est un facteur essentiel dans la réussite de votre carrière dans l’entreprise. Ne la négligez pas !

 

Bon courage!

You may also like

One comment

  • AboonseAspisix 15 août 2017  

    This condition is very limited by the reproductive system and may have several causes for example a results of injury or abnormal the flow of blood in the testicles. He is content, and the opposite of our thoughts senior years has in store for us.

Leave a comment