Produire et innover au Congo : le prochain défi de Vérone Mankou

Rendu célèbre avec la création de la première tablette africaine en 2011, Vérone Mankou, directeur général et fondateur de VMK, est un homme ambitieux. Ce jeune congolais a conscience du potentiel de son produit et de ce qu’il représente pour son pays.

Loin de se laisser griser par le succès d’estime et les éloges suscitées suite au lancement de son activité, Vérone ambitionne aujourd’hui de produire au Congo. Plus facile à dire qu’à faire.

Directeur général et fondateur de la marque VMK le parcours de Vérone a tout d’une success story à l’africaine, depuis son démarrage en 2011.

Passé par toutes les étapes du parcours d’un jeune entrepreneur, il se fixe aujourd’hui l’objectif de relocaliser ses unités de production dans son pays, faisant le pari qu’il pourrait y produire « 15 à 20% moins cher qu’en Chine« , créant par la même des emplois localement.

À l’occasion d’un zoom du magazine Forbes Afrique, Vérone se livre sur ses ambitions, les difficultés qu’il rencontre et son ambition pour sa marque et le développement de son pays.

Lien vers l’article source :

http://www.forbesafrique.com/Le-pari-industriel-de-Verone-Mankou_a2369.html

You may also like