La corruption coûte 148 milliards de dollars par an à l’Afrique

La corruption coûte 148 milliards de dollars par an à l’Afrique, selon la BAD
 

Véritable caillou dans la chaussure de l’Afrique, l’impact négatif de la corruption sur le continent a été confirmé de la bouche du président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, lors d’un entretien accordé le 14 décembre dernier, à l’agence de presse nigériane (NAN).

Monsieur Adesina a alors déclaré: «L’Afrique perd environ 148 milliards de dollars par an en raison de la corruption. Les flux financiers illicites font aussi perdre au continent 60 milliards de dollars chaque année» […] «Ces fonds auraient dû être affectés aux secteurs de l’éducation, de la santé, de l’eau et de l’assainissement. Partout où vous avez une corruption massive, le développement est en retard» a t-il ajouté.
Le président de la BAD a par ailleurs insisté sur l’importance capitale pour les africains d’adopter des stratégies de prévention de ce fléau:
«La détection de la corruption est importante, mais sa prévention est aussi capitale. Il est donc dans l’intérêt de l’Afrique de prévenir la corruption afin de stimuler l’économie et le développement à travers le continent».

La majorité des pays africains restant très mal classés selon les divers classements internationaux, comme dans le dernier indice de perception de la corruption de l’ONG Transparency International, la lutte contre ce fléau demeure indubitablement l’un des premiers défis du continent pour tenir toutes ses promesses de développement.

You may also like

Leave a comment