Internet : le navigateur mobile Opera Software va investir 100 millions de dollars dans l’économie numérique africaine

Le développeur de logiciels norvégien Opera Software, s’est lancé un défi de taille : connecter tous les pays d’Afrique à Internet. Preuve de cette ambition, le groupe vient d’annoncer vouloir investir 100 millions de dollars sur le continent au cours des deux prochaines années, accompagnant ainsi la croissance de l’économie digitale en Afrique.

 

Étalé sur une période de deux ans, ces investissements serviront à augmenter le taux de pénétration internet et à renforcer les écosystèmes digitaux avec des acteurs locaux. Le financement total du programme est estimé à 100 millions de dollars pour ce projet qui concerne tout le continent africain (le Nigéria intéressant tout particulièrement l’investisseur).

Opera Software veut s’attaquer aux principaux freins du développement d’internet en Afrique que sont le manque de contenus adaptés et des prix d’accès encore coûteux. Pour ce faire, ils vont investir dans le développement d’un moteur de recherche qui mettra en valeur des contenus locaux et personnalisés, tout en réduisant jusqu’à 90% le volume de données échangées grâce à la compression.

 

Encrage local

 

Opera recherche également des partenaires locaux pour intégrer dans son navigateur des services à valeur ajoutée, tel que le paiement mobile ou l’analyse de données, comme le confirme Richard Monday, vice-président Afrique de Opera Software : « Nous comptons (…) construire une plateforme en collaboration avec des partenaires locaux. Cette plateforme élargira la base d’utilisateurs pour les fournisseurs de contenu, les entreprises de e-commerce, les opérateurs et les équipementiers pour renforcer l’écosystème internet africain ».

 

L’Afrique est en train de se transformer en continent numérique grâce à l’adoption rapide de l’internet mobile. Au cours des cinq dernières années, le navigateur Opera Mini aura été un facilitateur clé pour apporter plus de la moitié de la population en ligne en Afrique en proposant des outils pour réduire les coûts de données.

Récemment, la société a célébré 100 millions d’utilisateurs mensuels en Afrique, en se concentrant sur la création de la prochaine génération de navigateurs Web pour répondre aux besoins des internautes africains.

You may also like

Leave a comment